[Gnomefr] [Fwd: Origine du mot "ordinateur"]

David Bellot David.Bellot@inrialpes.fr
Thu, 24 Jul 2003 11:09:33 +0200


This is a multi-part message in MIME format.
--------------050706000406020201030309
Content-Type: text/plain; charset=ISO-8859-1; format=flowed
Content-Transfer-Encoding: 8bit

Pour ceux qui se posent des problèmes avec les néologismes...

-- 
---------------------------------------------------
Dr. David Bellot

Gravir/IMAG/CNRS
INRIA Rhône-Alpes
ZIRST - 655 avenue de l'Europe
38330 Montbonnot Saint Martin FRANCE

Email : David.Bellot@inria.fr
Web   : http://www.inrialpes.fr/sharp/people/bellot
---------------------------------------------------

--------------050706000406020201030309
Content-Type: message/rfc822;
 name="Origine du mot \"ordinateur\""
Content-Transfer-Encoding: 7bit
Content-Disposition: inline;
 filename="Origine du mot \"ordinateur\""

Path: loria.fr!usenet
From: Christian Retore <retore@loria.fr>
Newsgroups: loria.general
Subject: Origine du mot "ordinateur"
Date: Fri, 23 Aug 1996 10:25:00 +0200
Organization: INRIA-Lorraine & CRIN-C.N.R.S.
Distribution: local
Message-ID: <321D6ADC.3EAA@loria.fr>
Reply-To: retore@loria.fr
NNTP-Posting-Host: reda.loria.fr
Mime-Version: 1.0
Content-Type: text/plain; charset=us-ascii
Content-Transfer-Encoding: 7bit
X-Mailer: Mozilla 2.01 (Macintosh; I; PPC)

(transmis par Gilles Zemor, ENST)
(peut-etre pourrait on s'inpirer de cette petite histoire
lorsque nous avons a creer des neologismes) Christian. 

Histoire de la creation du mot Ordinateur
  
Au printemps de 1955, IBM France s'appretait a construire dans ses ateliers
de Corbeil-Essonnes (consacres jusque la au montage des machines
mecanographiques -tabulatrices, trieuses etc. de technologie
electromecanique) les premieres machines electroniques destinees au
traitement de l'information. Aux Etats-Unis ces nouvelles machines etaient
designees sous le vocable "Electronic Data Processing System" ou EDPS.
Le mot "computer" etait plutot reserve aux machines scientifiques et
se traduisait aisement en "calculateur" ou "calculatrice".
     Sollicite par la direction de l'usine de Corbeil-Essonnes, Francois
Girard,
alors responsable du service promotion generale publicite, decida de consulter
un de ses anciens maitres, Jacques Perret, professeur de philologie latine
a la Sorbonne. A cet effet il ecrit une lettre a la signature de C. de Waldner,
president d'IBM France. Il decrit sommairement la nature et les fonctions
des nouvelles machines. Il accompagne sa lettre de brochures illustrant les
machines mecanographiques. Le 16 avril, le professeur Perret lui repond.
L'ordinateur IBM 650 peut commencer sa carriere.
     Protege pendant quelques mois par IBM France, le mot fut rapidement
adopte par un public de specialistes, de chefs d'entreprises et par
l'administration. IBM decida de le laisser dans le domaine public.

La lettre de J. Perret.
  
     Cher Monsieur,                                         Le 16 IV 1955
  
     Que diriez vous d'"ordinateur" ? C'est un mot correctement forme, qui se
trouve meme dans le Littre comme adjectif designant Dieu qui met de l'ordre
dans le monde. Un mot de ce genre a l'avantage de donner aisement un verbe
"ordiner", un nom d'action "ordination". L'inconvenient est que "ordination"
designe une ceremonie religieuse ; mais les deux champs de signification
(religion et comptabilite) sont si eloignes et la ceremonie d'ordination
connue, je crois, de si peu de personnes que l'inconvenient est peut-etre
mineur. D'ailleurs votre machine serait "ordinateur" (et non ordination)
et ce mot est tout a fait sorti de l'usage theologique.
     "Systemateur" serait un neologisme, mais qui ne me parait pas offensant ;
il permet "systemation" ; - mais systemer ne me semble guere utilisable -
     "Combinateur" a l'inconvenient du sens pejoratif de "combine" ; "combiner"
est usuel donc peu capable de devenir technique ; "combination" ne me parait
guere viable a cause de la proximite de "combinaison". Mais les Allemands
ont bien leurs "combinats" (sorte de trusts, je crois), si bien que le mot
aurait peut-etre des possibilites autres que celles qu'evoque "combine".
     "Congesteur", "digesteur" evoquent trop "congestion" et "digestion"
     "Synthetiseur" ne me parait pas un mot assez neuf pour designer un objet
specifique, determine comme votre machine.




     En relisant les brochures que vous m'avez donnees, je vois que plusieurs
de vos appareils sont designes par des noms d'agent feminins (trieuse,
tabulatrice). "Ordinatrice" serait parfaitement possible et aurait meme
l'avantage de separer plus encore votre machine du vocabulaire de la
theologie.
     Il y a possibilite aussi d'ajouter a un nom d'agent un complement :
"ordinatrice d'elements complexes" ou un element de composition, par ex.:
"selecto-systemateur". - "Selecto-ordinateur" a l'inconvenient de 2 "o"
en hiatus, comme "electro-ordinatrice".
     Il me semble que je pencherais pour "ordinatrice electronique".
Je souhaite que ces suggestions stimulent, orientent vos propres facultes
d'invention. N'hesitez pas a me donner un coup de telephone si vous avez
une idee qui vous paraisse requerir l'avis d'un philologue.
  
  
                                                                   Votre
                                                                 J. Perret
  
(un facsimile de la lettre originale est disponible aupres de J.C. Vey
Direction de la Communication IBM France Tours Septentrion Paris la Defens00075


--------------050706000406020201030309--