[Glossaire] Re: L'union fait la force...

Patrice Karatchentzeff patrice.karatchentzeff at gmail.com
Ven 2 Sep 08:58:21 CEST 2005


Le 02/09/05, Gérard Delafond<gerard at delafond.org> a écrit :
> Le Vendredi 2 Septembre 2005 08:22, Patrice Karatchentzeff a écrit :
> 
> >
> > Je n'y vois pas d'inconvénient... simplement, il est plus difficile de
> > se mettre d'accord quand on est très nombreux :)
> 
> L'idée du glossaire n'est pas de se mettre d'accord, mais de proposer des
> solutions et d'expliquer des choix.

Je suis moyennement d'accord avec cela...

Si l'on fait un glossaire, c'est bien pour se mettre d'accord sur un
ou des termes et les utiliser, non ?

Sinon, cela ne sert à rien qu'à avoir une référence de plus dans les
liens de FAQ des équipes de traduction francophone...

> 
> Que "fork" veuille dire bifurcation, dédoublement, fourche ou ce que vous
> voulez d'autre, peu importe.
> 
> L'idée est que toutes ces solutions soient faciles à trouver dans un endroit
> centralisé, et que ces solutions soient commentées.
> 
> Même si certains trouvent très bien de traduire "patch" par "rustine", je
> préfère utiliser "correctif", "additif" ou "modificatif", qui me semblent
> moins folkloriques et plus descriptifs. Ça m'ennuierait qu'on m'impose un
> choix, mais je suis très content d'avoir accès facilement à l'état actuel du
> débat.

Dans ce cas, ce n'est pas un glossaire mais une centralisation de
l'ensemble des traductions adoptées avec le pipo qui va autours...

Ce n'est pas péjoratif :)

Mon but, c'est de vraiment centraliser le vocabulaire utilisé... que
l'on arrête de voir

1) des erreurs très basiques de traductions (angliscisme « primaire »,
faux-amis, etc.)
2) un vocabulaire homogène 

Pour le premier point, il s'agit du travail élémentaire de
traduction... il est fait correctement pour peu que le traducteur ait
un peu de bouteille... les nouveaus sont plus « à cadrer ».

Pour le second point, c'est très difficile à faire de façon 
transversale... Chaque équipe doit (ou a dû) mettre en place un
glossaire de base qui fait référence, de façon à rendre homogène les
traductions. Si une traduction n'est pas homogène, ce n'est pas une
traduction !

Les gens hurlent (enfin, entendre les techniciens...) assez contre les
traducteurs pour que l'on ne leur file pas en plus des verges pour
nous faire battre :)

Faire un glossaire de base pour toutes les équipes francophones me
paraît difficile à cause des différents historiques... Par contre, si
on fait assez rapidement un travail productif, on peut demander à
chacune des équipes francophones de faire le nettoyage voulu pour tout
mettre au carré...

Par contre, si personne n'est d'accord...

J'avoue que j'aimerai l'avis des autres équipes (autre que Gérard)...
Est-ce que tout le monde est prêt à sauter le pas ?

PK

PS : il ne s'agit pas de tout faire dans la précipitation... il s'agit
d'être d'accord sur la forme... le comment/quoi/où pourra toujours se
discuter ultérieurement.

-- 
      |\      _,,,---,,_       Patrice KARATCHENTZEFF
ZZZzz /,`.-'`'    -.  ;-;;,_   mailto:p.karatchentzeff at free.fr
     |,4-  ) )-,_. ,\ (  `'-'  http://p.karatchentzeff.free.fr
    '---''(_/--'  `-'\_)



More information about the Glossaire mailing list